La Re-Source

Les sciences de l'Univers où tout est Energie même le Temps
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ineptie journalistique ou ......

Aller en bas 
AuteurMessage
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: Ineptie journalistique ou ......   Jeu 12 Juin - 20:07

Ils le font exprès... scratch

bonjour,

Voici comment rendre coupable le peuple Birman des deux cyclones subit et des conséquenses désastreuses.... Comment est-il permis d'écrire de telles horreurs ?


Birmanie: détruites par l'homme, les mangroves n'ont pu protéger du cyclone.

AFP - 15/05/2008 ROME (AFP)

- Les mangroves, si elles n'avaient pas été partiellement détruites par l'homme, auraient pu réduire l'impact du cyclone Nargis qui a ravagé la Birmanie, a estimé jeudi l'agence des Nations unies pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO).

"Ces dernières décennies, les forêts de mangroves ont été largement détruites sur les côtes de Birmanie, exposant davantage les communautés côtières aux dommages causés par les cyclones", a indiqué l'agence dans un communiqué publié à Rome, où elle est basée.

Selon la FAO, "ces forêts auraient pu réduire les dommages causés par les vagues provoquées par le cyclone Nargis".

"Les mangroves ont été converties en terres agricoles et en zones de pisciculture, et des habitations ont été construites plus près de la mer. L'absence d'une forêt protectrice tampon a augmenté les risques pour les populations humaines dans de nombreux pays, notamment en Birmanie", a expliqué Jan Heino, responsable du département des forêts.

"La zone de mangrove dans le delta d'Ayeyarwady, sévèrement touchée par le cyclone, a été réduite de moitié par rapport à la superficie qu'elle couvrait en 1975, soit un peu plus de 100.000 hectares", a souligné la FAO.

Rappelant que les vagues déclenchées par le cyclone sont montées "jusqu'à 3,5 mètres de haut", la FAO souligne que si la mangrove et ses racines aériennes ne peuvent empêcher la submersion des terres, "elles peuvent potentiellement réduire considérablement l'impact des inondations et agir comme des coupe-vent".

"Lorsque le cyclone Sidr a frappé le Bengladesh en novembre 2007, les forêts de Sunderbans ont joué un rôle crucial dans la réduction des effets mortels du cyclone", a tenu à souligner la FAO.

Selon un bilan officiel, le cyclone Nargis qui s'est abattu il y a une semaine sur la Birmanie a fait plus de 66.000 morts et disparus.


Pauvres nigauds.... Si les Birmans ont coupés les mangroves pour en faire des cultures, c'est pour manger.... Déjà que ce pays est sous l'emprise d'une dictature armée... Je suis outré de lire un truc comme ça... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
 
Ineptie journalistique ou ......
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliographie journalistique
» Les idéolangues et les deux cerveaux
» une video juive super a voir absolument
» Come Back !
» les erreurs scientifiques du Coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Re-Source :: Aujourd'hui, la Planète :: Les maitres du monde-
Sauter vers: