La Re-Source

Les sciences de l'Univers où tout est Energie même le Temps
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme évolue-t-il vraiment ?

Aller en bas 
AuteurMessage
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: L'homme évolue-t-il vraiment ?   Dim 24 Aoû - 16:23

Bonjour,

Question pertinente ? Darwinisme, créationnisme... ? Restons à ce que nous savons. Mais ce post n'est pas une démonstration ni une énumération de l'homme dans ses évolutions à travers son histoire d'un point de vue purement technique, mais simplement d'une réflexion de ce qui l' a conduit à évoluer de cette façon, à la fois de façon anarchique et réfléchie. (je m'explique plus bas)
Voici un tableau concernant 3 scénarios sur l'apparition de l'homme.



L'apparition de l'homme date de 400.000 ans. L'homo-Sapiens de 150.000 ans. Aujourd'hui, nous sommes appelé les Homo-Sapiens Sapiens... Personnellement pour la boutade, je dis "l'homme qui pense qu'il pense"... et je reste gentil.
Voici un autre tableau plus précis sur toutes les différentes espèces d'homonidé.



L'évolution de l'homme nous conduit jusqu'ici devant une réalité affligeante. Nous sommes entrain de nous détruire. Pourquoi ?
Par bêtise serait sans doute l'explication qui me viendrait à l'esprit... Oui, la bêtise pour la plupart et le machiavélisme pour ceux qui jouent et se prennent pour des "dieux". Je résume biensûr.
L'homme, malgré son vieil âge, est encore un enfant qui joue et casse ses jouets. Ca c'est le monde d'aujourd'hui, mais que c'est-il passé au départ ?
Plusieurs reportages sur le sujet sont très instructifs et pertinents sur notre évolution mentale. Oui, mentale !
Un reportage très sérieux, mais dont j'ai oublié le nom disait ceci au moment où l'homme faisait son apparition. "... Quand l'homme comprit qu'en tenant un bâton, il pouvait s'en servir sur ses congénères pour sa supériorité, s'en était déjà fini de l'être-humain..." Ca veut tout dire.
Et cet autre reportage proposé par Yves Coppens, éminent spécialiste en la matière, " l'Odyssée de l'espèce" où l'on y montre aussi cet même évolution sur les dominants et dominés...
Mais quoi de plus normal, pour un animal, de défendre un territoire, de vouloir être un dominant pour une femelle, de s'accaparer le "territoire, les biens" de l'autre... L'instinct grégaire pour certains et l'instinct dominant pour d'autres, est un instinct dit "animal"... OK...
Mais l'homme d'aujourd'hui, lui qui pense qu'il pense, qui se prétend ne pas être un animal, ou au pire un animal doué de raison.... Ne pouvons nous pas penser qu'il y a foutage de gueule ? Ne pouvons nous pas penser que l'homme est tout simplement très en dessous de ce qu'il prétend être...
L'homme ne se considère pas comme un animal, et combien de fois on m'a soutenu que nous n'étions pas des animaux mais des hommes... Incroyable d'entendre autant d'inepties... Mais bon, OK, nous ne sommes pas des animaux, nous sommes bien en dessous du stade animal.
Quel animal peut tuer par plaisir, asservir ses congénères, contrôler les pensées de l'autre, amasser pour juste amasser du profit, détruire tout sur son passage, mentir pour son profit personnel, et la liste est non-exaustive... Je ne connais aucun animal capable d'autant de cruauté et de bêtise...
L'homme jusqu'à présent a été capable de progrès technologiques, voire de moeurs. Et c'est tout. Georges Charpak lors d'une interview télévisée, disait que seule deux évolutions du sapiens-sapiens étaient à noter par rapport au début de l'humanité : L'atrophiment des pouces et la disparition des dents de sagesse.... Mais qu'en aucun cas l'homme avait su évoluer dans son intelligence et dans ses pensées. Ce constat est grave mais c'est tellement le reflet de la réalité... Sans parler d'Hubert Reeves qui considère que seul 10% de la population planétaire peut prétendre à l'appellation "humain", c'est pour dire.



Alors qui sera homo Sapiens Sapiens de demain ?
D'un point de vue philosophique, il y a quelques petites années, je disais, c'est "l'êtrus-humanus", l'être humain dans le véritable sens du terme... Celui qui vit en conscience de son environnement, qui vit dans le partage de ses connaissances ou autres. Celui qui est respectueux de ses environnements, de ses différences, celui qui ne sait même pas ce que veut dire le mot "rascisme", le mot "guerre", le mot " famine", celui qui tend la main sans compter, sans calculs, sans idées derrière la tête, sans préjugés, sans formatage...........
Aujourd'hui, une appellation existe et a été "inventé" par la science anthropologique entre autre, et reprise par certains philosophes : HOMO-CONSCIENS.
Aujourd'hui, le chainon manquant existe. Il est en voie de développement. De plus en plus de gens prennent conscience du désastre que cet animal à développer depuis au moins 2.000 ans. Sans alternative sur notre mode de vie. Nous laisse-t-on le choix de nos vies ?
Mais l'homo sapiens-sapiens laissera-t-il le temps à cette évolution vers un niveau de conscience où les vraies valeurs humaines seront la fiereté et le fer de lance de l'humanité ?
Souhaitons le....


http://www.hominides.com/html/dossiers/dossiers.html

http://www.academie-sciences.fr/membres/C/Charpak_Georges_bio.htm

http://www.hubertreeves.info/livres/cielvie.html

http://www.humainevolution.com/

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/decouv/normal/normal.html

http://www.biologie534.com/evolution.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
 
L'homme évolue-t-il vraiment ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homme 25 ans - Suis-je vraiment émétophobe ?
» Robin des Bois a t il existé ?
» L'homme a-t-il vraiment marché sur la lune ?
» Est-ce la Culture qui distingue vraiment l'homme de l'animal ?
» J'en avais vraiment pas besoin....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Re-Source :: Hier, la Planète :: Les Peuples de Gaïa-
Sauter vers: