La Re-Source

Les sciences de l'Univers où tout est Energie même le Temps
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........

Aller en bas 
AuteurMessage
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........   Ven 6 Juin - 10:46

........... par la science et les autorités.

Bonjour,

Depuis longtemps, nous savions que le problème du 50 Hertz (électricité domestique) et des émissions électromagnétiques, peuvent provoquer de graves troubles chez le vivant : animaux, plantes, et par conséquent chez l'homme...( insomnies, problèmes à l'endormissement, problèmes cutanées, et pour les plus graves, leucémie et cancers en tous genres). Je ne parle évidemment que des installations humaines. Transformateurs, lignes électriques, appareils ménagers, hifi, wifi, téléphones sans fil et portables, etc etc....
Alors de quelles façons cela agit sur notre corps. Ces pollutions agissent d'abord sur des points énergétiques dans notre corps, et ensuite, pour les maladies les plus graves, cela agit sur nos organes...

Voici un lien vers une vidéo plus que probante. En fin de vidéo, écoutez bien les propos du chercheur quant aux moyens utilisés par les distributeurs d'électricité... Aucun ou si peut... Les raisons à cela, nulle n'est besoin de vous faire un dessin... Cela a un coût, tout simplement. Les fausses excuses du chercheur sont plus que de mauvaise foi... Et oui, c'est encore une question d'argent... On veut bien vendre en polluant... Après chacun pour soi et dieu pour tous
http://yahoo.anxa.com/testqi-intelligence/journee-terre/pollution-electromanetique.asp?v=0
Et voici l'article qui va avec la vidéo...

Vidéo : Les dangers de la pollution électromagnétique

On ne les sent pas, mais ils peuvent être très dangereux. Les champs életromagnétiques constituent une importante et nocive pollution en ville.

Un danger qui vient du sol

Par définition, la pollution est une modification défavorable du milieu naturel par l'action humaine.

Et bien souvent, lorsque l’on pense pollution, on a en tête ces grandes usines qui rejettent des fumées noires, ces pots d’échappement qui encrassent l’air ou encore ces déchets qui s’entassent dans les rues… Mais la pollution ne se trouve pas toujours là où on le pense !

Et sans le savoir, vous êtes peut-être exposé quotidiennement à des formes de pollution dont vous ignorez l’existence… comme la pollution électromagnétique. Explications dans cette vidéo.


Si jamais la page où se trouve la vidéo venait à disparaitre, j'ai téléchargé la vidéo, lol...

Agnès du forum m'a transmit un article concernant le sujet paru dans le Nouvel Obs, le voici.... (merci Agnès...)





le nouvel observateur, N° 2267, du 17 au 23 avril 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: Re: Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........   Mar 21 Oct - 20:13

Bonsoir,

Des nouvelles fraîches....

Voici encore un article pour les récalcitrants qui s'imaginent que les ondes électromagnétiques sont sans danger.... Je rajoute un lien vers le CRIIREM.... Centre de Recherche et d'Information Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques.
http://www.criirem.org/


PARIS, 21 oct 2008 (Source vérifiée) - L’effet des ondes émises par les téléphones portables, qui selon certaines études seraient dommageables en cas de forte exposition, est fortement accru quand on téléphone en voiture, d’après une enquête publiée mardi par l’hebdomadaire Auto Plus.

Cette enquête a été réalisée avec le Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem), une association dont l’objectif est d’"informer de façon claire et objective" sur l’effet des rayonnements et de "constituer un contre-pouvoir citoyen, indépendant des intérêts industriels et commerciaux". Selon cette enquête, conduite en utilisant une sonde "isotropique" (contestée par les opérateurs), la puissance du champ électromagnétique au niveau de l’oreille serait quasi multipliée par 2 (passant de 5,6 v/m à 10 v/m) à l’intérieur de l’habitacle quand on passe un appel de la voiture à l’arrêt. Selon l’hebdomadaire, c’est l’effet "cage de Faraday", rendant la voiture étanche aux champs électriques ou électromagnétiques, qui impose une forte montée en puissance des ondes qui veulent traverser l’habitacle. Si on éloigne l’appareil du corps, en utilisant le dispositif mains-libres ou en mettant le haut parleur, l’oreille ne reçoit plus que 1,3 à 1,5 v/m, indique Auto plus. Dans les zones mal desservies et sur autoroute, où ils montent en puissance à chaque changement de relais, les champs atteignent "des niveaux record", selon cette enquête. Enfin, en ce qui concerne les enfants, l’enquête établit qu’ils sont peu exposés quand on utilise le téléphone à l’avant de la voiture et qu’ils sont eux-mêmes à l’arrière, mais très exposés s’ils sont installés à l’avant, dos à la route - "configuration recommandée par la sécurité routière pour les bébés pesant jusqu’à 13 kg", rappelle Auto Plus. L’hebdomadaire, qui prône le principe de précaution en attendant des "études complémentaires", cite la Direction générale de la santé qui recommande d’"éviter l’utilisation de téléphones mobiles dans un véhicule" parce qu’ils émettent alors "avec plus de puissance". Auto-Plus rappelle en outre qu’utiliser le téléphone portable quand on conduit est interdit par la loi.

http://www.france-info.com:80/spip.php?article201310&theme=69&sous_theme=69


Ce coup-ci ce sont des indépendants... Là au moins on est sûr que les résultats sont réels et non dissimulés....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: Re: Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........   Mar 4 Nov - 15:35

Bonjour,

Merci à Agnès de m'avoir fait parvenir ce nouveau rapport....

En effet, au nom du principe de précaution, bien que l'on admette déjà que les ondes électromanétiques sont sources de nuisances, voire de maladies (on va dire ça comme ça).... donc de pollutions sur le vivant.
Les tribunaux légifèrent...

La régulation des antennes-relais contrainte d'évoluer.

Après plusieurs décisions de justice défavorables aux antenne-relais, dont l'une pour « risque potentiel sur la santé », le gouvernement propose un code de bonne conduite aux opérateurs de téléphonie mobile. Une mesure insuffisante, jugent les militants associatifs. Sur le terrain, sans attendre de nouvelles règles, des mairies contrôlent l'implantation des antennes-relais.
Rentrée judiciaire difficile pour Bouygues Telecom. Mi-septembre 2008, le Tribunal de Grande Instance de Nanterre (Hauts de Seine) a condamné l'opérateur de téléphonie mobile à démonter une antenne-relais installée à Tassin-la-Demi-Lune, dans le Rhône. Le démantèlement, à effectuer d'ici le 18 janvier 2009, s'accompagne d'une astreinte de 100 euros par jour de retard. Bouygues Telecom a également été condamné à verser 3 000 euros à chacun des trois couples qui avaient saisi la justice pour « trouble anormal de voisinage ». Ce jugement – « une première en France » a souligné Me Richard Forget, l'avocat des riverains – a été suivi quelques jours après d'une autre plainte contre Bouygues Telecom, au pénal cette fois, pour « administration de substance nuisible ».

Menace sanitaire ?

Cette seconde action en justice, entamée par une famille de Chevreuse, dans les Yvelines, s'appuie sur deux certificats médicaux, précisant par exemple que les troubles de santé constatées sont « susceptibles d'être en rapport avec la promiscuité d'une antenne de téléphonie mobile – ou aggravés par cette promiscuité. » Tachycardie, trouble du sommeil, démangeaisons... La dangerosité de l’exposition aux antennes-relais fait en effet l'objet de plusieurs travaux scientifiques. Sur les 10 études explorant l'influence des antennes-relais sur leur voisinage parues entre 2002 et 2006 dans des revues à comité de lecture, 8 concluent à un impact sur le bien-être ou la santé des riverains. En France, une dizaine de procédures engagées par des particuliers sont en cours d'instruction.

Alarmé, le secrétaire d'Etat au développement numérique Eric Besson a convoqué le 17 octobre 2008 une réunion de travail sur l'implantation des antennes-relais, en présence des opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom. Et de représentants de l'Association des Maires de France, du ministère de la Santé, du ministère de l'Economie et du secrétariat à l'Aménagement du territoire. Un projet de charte de bonne conduite a été élaboré, amalgamant campagne d'information sur le bon usage du mobile, interdiction des actions marketing ciblant les moins de 12 ans, et engagemen de l'ensemble des opérateurs hertziens (TV, radio, etc) à réaliser des mesures d'exposition du public. Une dizaine de propositions jugée totalement dérisoires par les militants associatifs de Priartem, Agir pour l'Environnement et Robin des Toits, rencontrés quelques jours avant, à part. En catimini. Des parties prenantes très étonnés aussi qu'en matière de santé publique, l'Etat se préoccupe de signer une charte... Au lieu de légiférer.

Normes obsolètes

L'enjeu, rappellent les associations « anti-ondes », est d'abord de réduire le niveau de rayonnement électromagnétique des antennes-relais à des valeurs d'exposition préservant la santé des riverains. « Les seuils actuels, à 41 et 58 volts par mètre (V/m), sont beaucoup trop élevés, affirme Janine Le Calvez, présidente de Priartem. Fixés par décret du 3 mai 2002, ils évitent tout risque d’échauffement des individus situés à proximité direct des antennes et permettent d’installer une antenne relais à moins d’un mètre d’une école ! Le Parlement européen vient d'ailleurs de qualifier ces valeurs d'exposition d’ "obsolètes". »

Une valeur fait l'unanimité chez les partisans du principe de précaution : celle du 0,6 V/m. Un seuil maximal indépassable. « Ce seuil est compatible avec le fonctionnement de la téléphonie mobile et a déjà été appliqué en Italie (Toscane), en Autriche (Salzbourg), et en Espagne, à Valence. Cette valeur de 0,6 V/m, retenue dans les engagements du Grenelle de l’Environnement, a fait l’objet de 4 propositions de loi en 3 ans dont l'une, en 2005, initiée par Nathalie Kosciusko-Morizet, l'actuelle secrétaire d'Etat à l'écologie, » explique Etienne Cendrier, le porte-parole de Robin des Toits.

Mesures locales
Dans les villes, certaines municipalités ont commencé à réguler l'implantation des antennes-relais. Parfois en bloquant toute nouvelle installation, comme à Strasbourg ou Valence, dans la Drôme. Ou en testant des systèmes de balises automatiques, expérimentés à Brest et Marseille et opérationnels 24h sur 24. Ces capteurs, similaires à ceux utilisés pour suivre la qualité de l'air ou de l'eau, analysent le niveau électromagnétique ambiant en continu et sonnent l'alarme en cas de dépassement.

Parmi ces pionniers, Besançon fait figure de modèle. Depuis janvier 2007, un employé municipal mesure, à la demande, la puissance des champs électromagnétiques. En cas de valeur supérieure à 1 volt par mètre (toutes fréquences confondues) dans un lieu de vie (chambre à coucher, salle de classe…), la mairie entre en négociation avec l'opérateur pour diminuer le niveau d'exposition. Bilan : deux interventions pour une soixantaine de mesures. « La solution se trouve dans le cas par cas, résume Didier Sikkink, chargé de mission au cabinet du maire de Besançon. Dans l'étude de chaque site et de chaque antenne. C'est du travail, mais c'est faisable. Il est alors possible de négocier avec les opérateurs. »


http://www.novethic.fr/novethic/v3/article.jsp?id=118412
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: Re: Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........   Dim 9 Nov - 19:50

Bonsoir,

Allez on continue.... Ce coup-ci avec les lignes à haute tension qui visiblement augmenteraient le risque de développer Alzeimer...

Ah oui, vous allez me dire " Les scientistes n'ont toujours pas démontré..."

Bah pourquoi veux-tu qu'ils démontrent et combien même..... Chut !!! EDF n'est pas responsable et le gouvernement encore moins.... scratch

Depuis de nombreuses années, on constate les effets polluants sur les vivants des lignes HT.... on constate, mais on prouve pas.... Jeux de maux, non ?

On va pas faire paniquer une population pour si peu, et en plus ça rapporte du pognon, surtout qu'actuellement le mot d'ordre est l'élimination d'un maximum d'humain sur la Planète...


Habiter près d'une ligne haute tension pourrait doubler le risque d'Alzheimer.
Jeudi 6 novembre, 2008 - AFP -


Habiter à moins de 50 mètres d'une ligne à haute tension pourrait doubler le risque de contracter la maladie d'Alzheimer, selon une étude de chercheurs de l'Université de Berne, publiée par l'American Journal of Epidemiology. Lire la suite l'article
Les chercheurs ont examiné tous les décès en Suisse dus à cette maladie neuro-dégénérative entre 2000 et 2005, a précisé l'université jeudi dans un communiqué. Au total, l'étude a passé au crible 9.200 décès liés à la maladie d'Alzheimer.

Vingt de ces cas étaient apparus chez des personnes qui avaient vécu pendant 15 ans et plus à moins de 50 mètres d'une ligne à haute tension, ce qui représente une prévalence du double par rapport au reste de la population.

Les chercheurs n'ont en revanche pas relevé d'apparition de la maladie s'écartant de la moyenne chez les personnes ayant vécu à une distance supérieure à 50 mètres d'une ligne à haute tension.

Selon l'Université de Berne, il s'agit de la première étude au monde à se pencher explicitement sur une possible relation de cause à effet entre les champs magnétiques de ces lignes et des maladies comme celle d'Alzheimer.

Des indices sur ces risques avaient été relevés par des études sur des électriciens ou le personnel des trains, exposés à des champs magnétiques élevés.

Cependant, les chercheurs suisses soulignent que leur étude ne permet pas de conclure définitivement que les lignes à haute tension et leurs champs magnétiques sont vraiment à l'origine du risque accru d'Alzheimer.

Seules des hypothèses peuvent être avancées quant au mécanisme par lequel les champs magnétiques peuvent augmenter le risque de développer la maladie.

L'une des théories veut que ces champs perturbent les contacts entre les cellules nerveuses et d'autres cellules. Une autre hypothèse est que davantage de radicaux libres (des molécules chimiques) sont produits, qui passent pour un possible déclencheur de maladies dégénératives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
homo-consciens
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : Dans une autre dimension...

MessageSujet: Re: Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........   Mer 18 Mar - 16:14

Note de Next-up :
Cette étude a été commandée par le pool des Opérateurs Français regroupés au sein de
l’Association Française Opérateurs Mobile (AFOM),
au CNRS (Centre de Sociologie des Organisations).
Nous pouvons y lire des passages extraordinaires rédigés par les Sociologues, qui sont en totales
oppositions aux messages véhiculés et martelés depuis des années notamment par l’AFOM.

La perle des bavures qui discrédite totalement les Commanditaires
revient incontestablement à l’extrait suivant:

Page 79 : " . . . Une large place est également faite aux "enquêtes sanitaires citoyennes" réalisée à l'initiative de l'association autour d'un certain nombre de sites. Ces enquêtes, si « elles n'ont aucune prétention scientifique », et « ne peuvent pas être considérées comme exhaustive, puisqu'elles n'ont aucun caractère obligatoire (...) présentent cependant un grand intérêt ». Car, comparées les unes aux autres elles font apparaître des cohérences que l'on pourra difficilement mettre sur le compte de réactions psychosomatiques".
Ces initiatives marquent aussi une évolution nette : l'association avec ses moyens et ceux de ses adhérents, se place directement sur le terrain des travaux scientifiques, en attirant l'attention sur les phénomènes non reconnus
par les travaux officiels, mais en lien selon elle, avec les antennes relais. "

Force est de constater que les Sociologues du CNRS avouent de facto dans cette étude que les Opérateurs, entre autres, ont utilisé de façon prémédité l’expression "réactions psychosomatiques", pour écarter tous les troubles physiologiques, biologiques et sanitaires constatés chez les irradiés des antennes relais, notamment ceux qui sont directement dans les faisceaux des champs proches.

Cela ne peut s’apparenter ni plus ni moins qu’à une tentative de manipulation mentale des victimes, une tromperie de l’opinion publique, dont les auteurs devraient être poursuivis et condamnés par la justice. D’ailleurs, les scientifiques et les médecins qui rejettent l'évidence, c'est à dire l'existence des effets délétères des hyperfréquences micro-ondes pulsées sur l’homme, en les camouflants derrière le prétexte de troubles psychosomatiques, devraient être eux aussi irradiés
comme les victimes, mais aussi radiés par l'ordre des médecins et condamnés par la justice.
Notons que cette étude, comme tous les autres, ne fait aucune référence à
l’omission essentielle et scandaleuse (Etude Critique) connue de tous
du Décret n° 2002-775 du 3 mai 2002 relatif à la durée d’exposition :
Les seuils irréels, mais officiels donnés de 41 V/m en GSM et 58 V/m en DCS, et 61 V/m (UMTS) sont stipulés en réalité pour des durées moyennées sur 6 minutes,
temps moyen de l’auto régulation du corps humain. Dans aucun texte Officiel Français,
il n'est fait mention d'une durée d'exposition supérieure à 6 minutes.
Ceci ne doit pas être seulement considérée comme une fraude à risques
qui a d’incalculables conséquences sur la santé publique,
mais constitue en l’état un délit dont chacun peut apprécier la gravitée.
Il est donc indispensable d’amender ce Décret afin qu’il soit adéquat à un temps d’exposition conforme à la réalité.

Proposition de loi n°2491 de l'Assemblée Nationale

http://www.next-up.org/main.php?param=doc_professionnelle

CQFD...... va bien falloir admettre ceci.... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geobiotique.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pollutions électromagnétiques enfin reconnues...........
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sensibilité électromagnétique
» L'éléctromagnétisme dans l'univers
» Comète Shumacher-Levy
» ...sensibles aux éruptions solaires et aux impulsions électromagnétiques qui pourraient les détruire
» La pollution des champs électromagnétiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Re-Source :: L'homme, cet incroyable Humain :: Géobiologie-
Sauter vers: